Dessins d'enfants juifs de Theresienstadt et d'Auschwitz - 1942-1945

Les dangers

 

                agrandir l'image
 

Les dangers

Réalisé à la mine, aux crayons de couleurs et à l'aquarelle. « Gefahren und schrecken im KL (Auschwitz ) », les dangers et les terreurs du camp de concentration (Auschwitz). Ce titre en rouge couleur du sang, couleur de l’agression et en lettres capitales s’impose violemment comme une vérité générale. Il semble d’abord s’appliquer pour n’importe quel camp de concentration avant que le jeune garçon rajoute à la mine et entre parenthèses « Auschwitz ». Ce sont des dangers mortels qui menacent chaque détenu qui sont dépeints par Thomas Geve: la bastonnade, dont la matraque objet d’effroi est gigantesque. Le « Bunker » espace réduit où les détenus pouvaient être enfermés plusieurs jours sans nourriture et dans le noir complet. Les épidémies « Krankheit Seuche » qui terrassent les détenus les envoient au « Revier » l’infirmerie. La tenue du détenu change, elle est verte comme celle du fond, cette couleur est celle de la « maladie » et de la peur. Et ce qui plane au-dessus du détenu malade c’est la tête de mort, le danger du Revier, c’est la mort. Enfin, le dernier danger est celui de finir, dans le bleu nuit, dans le noir, au crématorium. Tous les détenus des camps de concentration ont conscience des dangers mortels qui planent au-dessus de leur tête. Voilà ce que les détenus craignent et doivent éviter s’ils veulent survivre, c’est le savoir du camp, le savoir propre aux déportés, savoir qui n’échappe pas aux enfants.

 

Conflit : Seconde Guerre mondiale
 
Auteur : Thomas Geve
Date : 1945
Mots clés :  épidémiesbunkerbatonnadecrématoires
Droits : Cette illustration est extraite de l’ouvrage « Il n’y a pas d’enfants ici » publié chez Jean-Claude Gawsewitch Editeur en 2009


 

Collections :

Ressources :