Dessins d'enfants juifs de Theresienstadt et d'Auschwitz - 1942-1945

La faim

 

                agrandir l'image
 

La faim

Réalisé à la mine, aux crayons de couleurs et à l'aquarelle. « Hunger »: La Faim! Soulignée d’un large trait, elle devient une obsession pour le jeune garçon qui décrit dans son dessin comment les détenus s’organisaient « organisiert » pour voler dans les poubelles des cuisines « Küchenabfälle » des épluchures de patates « Kartoffelschalen », du chou pourri « verfaulten khol », du pain moisi « verschimmeltes brot », ou des navets crus « rohe wruken » tout en risquant les coups de fouet du Kapo ou ceux de la matraque du garde S.S. « Wir Assen », « Nous mangeons », en rouge qui soutient l’agencement particulier du dessin, souligne cet effort des déportés de compléter par n’importe quoi leurs maigres rations journalières. La croix, signe d’interdiction par excellence, au bout de chacune de ses branches un déchet. Les deux cercles représentant respectivement la faim et la façon de « s’organiser » pour récupérer ces déchets, s’imposent sur la croix et semblent effacer cet interdit. Manger les déchets des cuisines est jugé répugnant dans la société. Dans le camp le vol est un interdit imposé par les S.S.. Mais voler pour les détenus devient: une stratégie de survie. Ce n’est plus du vol, le terme « s’organiser » vient le remplacer et abolir la condamnation morale. Les déchets ne sont plus objet de dégoût, mais envisagés comme de substantiels apports nutritifs.

 

Conflit : Seconde Guerre mondiale
 
Auteur : Thomas Geve
Date : 1945
Mots clés :  cuisinekaposfaimdétenus Juifsgardes SSorganiserchou pourriépluchures de patatespain moisinavets crus
Droits : Il n'y a pas d'enfants ici, Dessins d'un enfant survivant des camps de concentration, Thomas Geve, Préface de Boris Cyrulnik, janvier 2009, 159 pages 


 

Collections :

Ressources :