Dessins d’enfants en guerre : la collection de Françoise et Alfred Brauner témoins du siècle (1902-2001)

Attaque des villages de tentes

 

                agrandir l'image
 

Attaque des villages de tentes

Les avions ennemis ont bombardé les rangées de tentes sans défense et il y eut beaucoup de morts. Le dessin est très enfantin, mais d'un total réalisme. On voit les avions qui bombardent. A côté de presque chaque tente - simple triangle colorié de différentes couleurs - une forme humaine est tracée, sans bras, deux simples ronds pour la tête et le corps, et deux traits pour les jambes. Ces "corps" se trouvent dans les positions les plus diverses : tête en haut, tête en bas. Autant de morts. Le dessinateur semble vouloir dire : "Voilà ce qui reste". ( Le livre de référence (Les enfants du Polisario) indique, en introduction: "amis lecteurs, les petits Sahraouis dessinent de droite à gauche")