Dessins d’enfants en guerre : la collection de Françoise et Alfred Brauner témoins du siècle (1902-2001)

La maison détruite

 

                agrandir l'image
 

La maison détruite

Tous les envahisseurs, tous les vainqueurs dont l'histoire nous rapporte les méfaits ont couronné leur victoire en mettant le feu aux maisons des vaincus. Ceux-ci, si on leur laissait la vie, restaient sans toit, impuissants et pitoyables. C'est là une punition terrible pour l'habitant, et surtout pour l'enfant. Le procédé a été introduit en "Palestine", par le colonialisme britannique et repris par l'armée israélienne. Le dessin fait suite à une action punitive israélienne. La dessinatrice se dessine, désespérée, devant la ruine de sa maison dynamitée. Le foyer est détruit, dans tous les sens du mot.