Dessins d’enfants en guerre : la collection de Françoise et Alfred Brauner témoins du siècle (1902-2001)

Légende en vers

 

                agrandir l'image
 

Légende en vers

Le dessin montre la tactique de la guérilla liée à la stratégie militaire de l'encerclement. L'enfant place les tireurs sur les bords de la feuille qu'il faut tourner pour "pouvoir affronter l'ennemi". Les Moudjahidine avec leurs mitrailleuses lourdes et leurs lance-flammes sont cachés derrière les montagnes. Au centre, la route sur laquelle avancent les chars est encerclée par les tireurs embusqués. Ils sont en feu. Le dessin est composé de quatre légendes, chacune étant constituée par deux courtes lignes : l'une en haut, l'autre en bas, et encore deux fois deux lignes de part et d'autre des deux tireurs embusqués. Les deux légendes symétriques sont un véritable poème, disant en persan et en pachto ceci : "Que serait donc ma vie si je ne la donnais pas pour la cause de l'islam" et "Que serait donc mon âme si je ne la sacrifiais pas pour la gloire de Dieu".