Dessins d’enfants en guerre : la collection de Françoise et Alfred Brauner témoins du siècle (1902-2001)

Retour au camp, le soir

 

                agrandir l'image
 

Retour au camp, le soir

Le soir, les "Commandos" reviennent ramenant sur leurs épaules fatiguées, les civières avec les morts de la journée. Les déportés étaient obligés de ramener les morts de la journée au camp. Les civières traversent aussi le camp-ghetto modèle Theresienstadt où toute la misère humaine peuple les rues. On voit aussi des chiens. Les enfants craignaient les chiens plus que les fusils, puisque, plus ou moins bien dessinés, ils sont présents sur de nombreuses feuilles.