Dessins d’enfants en guerre : la collection de Françoise et Alfred Brauner témoins du siècle (1902-2001)

pippo.jpg

 

Bref historique de la « Collection Brauner »

Françoise Brauner (Vienne 1911) et Alfred Brauner (Saint-Mandé 1910) sont en Espagne en 1937 et 1938, dans le cadre des Brigades Internationales, elle comme médecin, lui en tant que pédagogue auprès des enfants évacués. En 1938, ils reçoivent d’une classe de Barcelone un paquet de dessins. Il s’agit non seulement d’enfants catalans scolarisés qui ont eu la chance de rester dans leur école mais aussi de réfugiés qui ont assisté à des événements tragiques. Et cette différence se lit nettement dans les dessins. C’est ainsi que jaillit l’idée d’une expérience à grande échelle : toutes les écoles de Catalogne. On retient trois thèmes : ma vie avant la guerre ; ce que j'ai vu de la guerre ; comment je vois ma vie après la guerre.
Plus de dix mille dessins arrivent : 90 % portent sur le second thème, à savoir la guerre. Qu’advint-il de ces dessins ? Beaucoup essaimèrent en Europe et en Amérique, via les ONG. L’ère de la collection des dessins des « enfances en guerre » a commencé !

 

Rose Duroux

 

Références: J'ai dessiné la guerre. Le Regard de Françoise et Alfred Brauner, Rose Duroux et Catherine Milkovitch-Rioux éd., Clermont-Ferrand, PUBP, 2011.