Enfants en temps de guerre et littératures de jeunesse - Colloque

affiche_enfant_guerre_jeunesse1.jpg

 

Consulter le programme

 

Quel champ de recherche ?
La littérature de jeunesse a acquis partout dans le monde une légitimité et une complexité qui l’autorisent à aborder des sujets jugés délicats, voire tabous, par les sociétés. À cet égard, il est intéressant de considérer comment des créateur-trice-s de différentes aires géographiques et culturelles mettent en scène telle guerre à partir du 20e siècle ou l’état de guerre en général, ainsi que l’exil forcé quand il est une conséquence directe des guerres.

 

Quelles questions ?
Le souci souvent consensuel de faire passer un message pacifiste et de condamner l’idée même de guerre ne se heurte-t-il pas à la promotion, ici ou là dans l’espace et le temps, de comportements patriotiques? Que deviennent alors les formes d’engagement en fonction des contextes historiques, idéologiques et socio-économiques ? Que deviennent aussi l’enfant, son imaginaire et sa construction identitaire ? Au-delà de la représentation, omniprésente, de l’enfant victime du conflit, la littérature de jeunesse autorise-t-elle d’autres types de représentation de l’enfant, par exemple dans ses relations avec l’incitation adulte, avec l’action, ou dans les spécificités de son expression propre ?

 

 

Comité scientifique du colloque

Nelly Chabrol Gagne (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, CELIS)
Michel Defourny (Université de Liège)
Claude Ganiayre (Enseignante honoraire)
Claudine Hervouët (BnF)
Mathieu Lescuyer (BnF)
Mathilde Levêque (Université Paris Nord 13, CENEL – Afreloce)
Catherine Milkovitch-Rioux (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand CELIS, Institut d’Histoire du Temps Présent – CNRS)
Olivier Piffault (BnF)
Jacques Vidal-Naquet (BnF)

 



Conflit : Tous conflits 20-21e s
 

Auteur : Nelly Chabrol Gagne, Catherine Milkovitch-Rioux, Jacques Vidal-Naquet dir.
Date : 1902-2001
Discipline: Littérature

Articles :