Les enfants de la guerre d'Espagne. Expériences et représentations culturelles - Colloque

 

07- Karine Lapeyre - Los Pioneros : l'avenir d'une société communiste (vidéo)

La spécificité de la Guerre d’Espagne, civile et idéologique, nous invite à nous intéresser au sort des enfants. Les deux camps les utilisèrent à des fins de propagande et en même temps tentèrent de les endoctriner dans le but d’instaurer une société idéale selon leurs critères respectifs.

Les mouvements de jeunesse sont très actifs dans les années trente dans toute l’Europe. En Espagne, ils se radicalisent pendant le conflit pour devenir des viviers de militants et de soldats. Certaines de ces organisations pensent qu’il est important de capter les enfants dès leur plus jeune âge alors que d’autres s’y opposent catégoriquement.

Dans le camp républicain, anarchistes et communistes s’affrontent sur ce terrain comme sur bien d’autres. Alors que les anarchistes défendent la liberté et l’innocence de l’enfant, les communistes suivent le modèle soviétique. Les Pioneros, insignifiants depuis leur création en Espagne, acquièrent une influence notable pendant le conflit et deviennent une des images de l’engagement communiste auprès de la population. Dans leur apparence, leurs activités, on retrouve les symboles et les idées véhiculées par les adultes. L’analyse des textes en particulier permet d’identifier le type de société que les communistes avaient l’intention d’instaurer grâce à la victoire.

 

Conflit : Guerre d'Espagne
 

Auteur : Didier Corderot, Danielle Corrado dir.
Date : 1936-1939
Discipline: Histoire


 

Articles :