Les enfants de la guerre d'Espagne. Expériences et représentations culturelles - Colloque

 

11- Viviane Alary - Chicos, une revue pour enfants (vidéo)

Mon intervention porte sur les représentations culturelles de l’enfance dans la revue Chicos (1938-55) durant la période la guerre civile et les premières années d’après-guerre. Cette revue a été créée avec l’intention d’offrir un divertissement aux enfants de la zone franquiste. Elle est devenue après la guerre une revue très populaire, berceau de nombreuses séries cultes de la bande dessinée espagnole, alliant qualité graphique et contenus variés, se voulant interactive et véhiculant en règle générale une vision conservatrice de la société. A partir de l’étude des séries et des rubriques, l’article démontre comment cette revue a su proposer, tant par sa modernité que par ses contenus, un univers ayant valeur de refuge pour l’enfant pendant et après la guerre civile.

Mais contrairement à ce que l’on a pu dire d’elle, la neutralité de la revue est toute relative. Elle participe à l’effort de transmission et de construction d’une Espagne nouvelle qui fait table rase du passé récent.

A travers les représentations qu’on lui donne à lire (figure d’enfants-orphelins, errants ou aventuriers), ou bien les représentations que l’on sollicite de sa part à travers la rubrique Colaboración infantil, un processus d’identification à la revue se met en place, une revue qui se veut totalement dédiée à l’enfant, à son épanouissement, à son éducation par le jeu, à sa formation spirituelle et culturelle qui doit être avant tout hispanique. La modernité des contenus va de pair avec la transmission, de façon ludique, incitatrice plus que dogmatique, des valeurs traditionnelles prônées par le régime franquiste. Il convient de remarquer cependant qu’à côté de ce type de contenus, la revue véhicule aussi des valeurs plus progressistes et libérales. Le traitement de la figure du dictateur dans les années 1940-1945 est à ce titre éloquent.

Par ses contenus, ses formats, ses choix éditoriaux, son adaptation au contexte idéologique, social et économique de la guerre et de l’après-guerre en Espagne, cette revue se retrouve à mi-chemin entre la revue pour enfants –où prime l’intention pédagogique et la visée « humanitaire » durant les années de conflit-, la revue doctrinaire –elle participe de cette construction d’une mémoire franquiste qui fait table rase du passé républicain- et la revue commerciale de bande dessinée du type de celles qui existaient avant la guerre civile (Mickey, Pocholo, TBO, Pulgarcito ).

 

Conflit : Guerre d'Espagne
 

Auteur : Didier Corderot, Danielle Corrado dir.
Date : 1936-1939
Discipline: Histoire


 

Articles :