Le projet «Enfance violence exil»

Les différentes études proposées sont accessibles par conflit (accès chronologique, mais aussi selon les regards portés sur l’enfance en guerre : celui de l’enfant quand il dessine, raconte ; celui que porte l’adulte (par exemple Françoise et Alfred Brauner témoins du siècle sur l’enfant qui dessine ; celui de l’adulte que l’enfant est devenu dans des témoignages rétrospectifs ; le regard dont les œuvres à destination de la jeunesse sont porteuses, quand l’enfant est devenu lecteur. Ces différents points de vue dont se jouent les représentations éclairent de manière originale l’histoire des conflits.

En plus de ces parcours, sont proposés dans la Bibliothèque des collections de dessins, des archives sonores (témoignages de témoins-acteurs et écrivains), et des recueils d’articles de chercheurs consacrés aux enfances en guerre et à leurs représentations. Pour ceux qui désirent approfondir la recherche, une Bibliographie et les Colloques et séminaires du projet EVE sont également disponibles sur le site sous forme de vidéos et de textes.

 

Catherine Milkovitch-Rioux, CELIS, Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.

 

Le projet Enfance Violence Exil est réalisé avec le soutien de l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR programme « Enfants et enfance » édition 2009).

info EVE